CS 13 étoiles
 

Club Sportif 13 Etoiles

Accueil Course Théories Dopage Plan
Divers Temps Liens Triathlon Photos


Définition du dopage

Prévention

Qui peut être contrôlé
en Suisse
?

Faits divers

Liste des produits interdits et des médicaments autorisés

Statuts concernant le dopage en Suisse

Passeport biologique

Liens

Prévention
Intervention dans les écoles, sociétés sportives...

Durant l’hiver 2007/2008, dans le cadre de la Patrouille des Glaciers, j’ai eu l’occasion de passer dans une dizaine de cycles d’orientation pour faire une réflexion interactive sur le dopage (voir point 2 ci-dessous). J’ai pu constater combien les jeunes étaient sensibles à cette problématique et combien leurs connaissances du sujet n’étaient que superficielles malgré le nombre important d’articles consacrés à ce thème dans les médias.
Je propose trois possibilités d'interventions indépendantes les unes des autres :

  1. Une réflexion globale sur le sport montrant que la pratique sportive est importante et nécessaire dans la vie mais qu’elle peut engendrer des effets pervers lorsqu’elle est pratiquée à haute dose et/ou lorsque le but à atteindre passe par la tentation d’usage de produits interdits, souvent dangereux pour la santé. Cette réflexion peut s’adresser aux jeunes comme aux adultes. Elle peut être travaillée en groupes avec des mises en commun. Il faut compter entre une à deux heures pour cette action.
  2. Une réflexion interactive sur le dopage, où je présente une dizaine de thèmes tels que : définition du dopage; qui peut être contrôlé; quel sport peut être contrôlé; sanctions; est-il vrai que le fait de prendre un médicament utilisé par tout un chacun, pour soigner une toux par exemple, peut conduire à être positif; etc. Les thèmes sont présentés sur PowerPoint et c’est aux participants de décider lesquels ils aimeraient voir traiter. Il faut également compter entre une à deux heures pour cette action. Cette réflexion s’adresse à tous les groupes d’âge.
  3. Informations dans les sociétés sportives. En tant que contrôleur antidopage occasionnel, j’ai eu l’occasion de discuter avec bon nombre d’athlètes, jeunes et moins jeunes. J’ai été surpris de voir à quel point, la plupart d’entre eux méconnaissaient les règles régissant le dopage. Par exemple, un jeune compétiteur ne savait pas que la Ritaline qu’il prenait faisait partie des produits interdits. Autre exemple, la liste des sportifs suisses suspendus pour dopage peut être consultée sur le site d’ADS (antidoping suisse). Cette liste indique également les produits incriminés. Dans la majorité des cas, c’est le "Carboxy-THC" (cannabis) qui a rendu positifs ces sportifs. Ces derniers savaient-ils que le cannabis peut rendre un athlète positif s’il est décelé en compétition ? La réflexion interactive sur le dopage (thème 2) pourrait être reprise, en insistant tout spécialement sur les points concernant les sportifs de compétition.
Pour en savoir plus, prenez simplement contact avec moi (Augustin Genoud) par email ou au 079 484 85 43